A THOUSAND CUTS. Beck Gilmer-Osborne. Installation vidéo trois canaux. Fuller Rosen Gallery (Portland, OR). (2019) Photographe: Mario Gallucci.

Artexte à la maison : Thématique no.4

Se souvenir et évoluer à travers l'art vidéo

9 juin 2020

Depuis le confort de votre maison, Artexte vous invite à naviguer entre les pratiques d’artistes contemporain.e.s, de chercheur.euse.s et de travailleur.euse.s culturel.le.s du milieu de l’art contemporain au Québec et au Canada au regard d’une perspective thématique unique. Au travers de ses collections, évènements et billets de blogue, entre les capsules audiovisuelles de conférences, les entrevues sonores et les écrits, vous serez amenés à découvrir les diverses plateformes numériques d’Artexte et l’ensemble de ses ressources en ligne.

 

Dans le cadre de la quatrième thématique d’Artexte à la maison et suite à notre dernière exposition en galerie, Réseaux magnétiques, nous vous proposons d’explorer l’art vidéo canadien de son émergence à nos jours aux moyens des paroles d’artistes pionnier.ère.s et émergent.e.s qui soulèvent de nouvelles réflexions sur les enjeux actuels que pose l’archivage de ce médium artistique. À cette occasion, nous vous proposons de lire l’entrevue de notre bibliothécaire Jessica Hébert avec l’artiste vidéo et archiviste Beck Gilmer-Osborne et de parcourir nos nombreuses ressources documentaires à ce sujet.

 

Nouveau sur le Blogue d’Artexte :

Entrevue avec Beck Gilmer-Osborne

 

Part 1: Looking at Archival Practices and the Work of Trans and 2Spirit Moving Image Artists.

Part 2: A Thousand Cuts and censorship

 

Dans cette entrevue en deux parties, l’artiste médiatique et archiviste Beck Gilmer-Osborne discute de sa pratique artistique et l’importance de réfléchir l’archivage et l’accès aux œuvres créées par des personnes trans et 2Spirit avec notre bibliothécaire Jessica Hébert. Dans un premier temps, l’entrevue examine les travaux d’artistes trans et 2Spirit de l’art vidéo, ainsi que de meilleures pratiques archivistiques se révélant comme nécessaires à une meilleure conservation de la mémoire et de l’intégrité de ces pratiques. Dans la seconde partie de l’entretien, Beck aborde son œuvre « A Thousand Cuts » qui démontre des représentations inexactes de personnes transgenres dans le cinéma et la télévision lorsque ces rôles sont joués par des acteur.trice.s cisgenres. Beck y décrit, de plus, son expérience et ses réflexions sur la censure de cette même œuvre en 2018 à Arts Commons à Calgary.

[en anglais seulement]