Photo par Artexte, 2022

L’archive dans le livre d’art

Une exposition en bibliothèque commissariée par Jessica Hébert et Anabelle Chassé en collaboration avec Volume 5 MTL

28 septembre - 7 octobre @ salle de lecture d'Artexte

Depuis les années 1960 et l’émergence de mouvements comme le Fluxus et l’art conceptuel, le livre d’artiste s’impose progressivement à titre de médium artistique dans le milieu des arts visuels. Au lieu de se faire contenant pour présenter de l’art, la pratique artistique se voit transformée et le livre devient un œuvre d’art en soi, tout en étant le « véhicule » de sa propre diffusion. 

Parallèlement au développement de cette pratique contemporaine se situant au croisement de la création et de la conceptualisation, on rapporte également durant les dernières décennies l’émergence d’un intérêt marqué par des artistes qui questionnent et s’infiltrent dans l’archive qui devient dès lors matière à la démarche artistique. Les artistes questionnent alors l’autorité du savoir autour de l’institution, ses documents et les récits historiques qui s’inscrivent dans l’archive institutionnelle, familiale, personnelle, et même l’archive fictive. 

L’exposition en bibliothèque L’archive dans le livre d’art explore ces diverses approches de l’utilisation des documents comme médium de création artistique, à travers les publications d’artistes conservées dans la collection d’Artexte.

– Anabelle Chassé et Jessica Hébert, commissaires

 

Cette exposition est réalisée dans le cadre de la programmation d’activités de la cinquième édition de Volume MTL

Consultez notre programmation complète d’activités Artexte X Volume MTL 

 

 

Anabelle Chassé détient un baccalauréat en histoire de l’art – concentration muséologie et diffusion de l’art, ainsi qu’une maîtrise en muséologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Autres que ses recherches académiques portant sur l’hybridité du fanzine en terme d’objet institutionnalisé, ses expériences professionnelles chez Artexte, ainsi qu’à la Galerie de l’UQAM à titre d’assistante à la médiation (2019-2021), sont axées sur le développement des réseaux sociaux et du numérique comme outils éducationnels et de médiation des arts visuels contemporains.

 

Jessica Hébert travaille comme bibliothécaire chez Artexte depuis 2015. Elle est actuellement responsable des collections et de l’expérience utilisateur. Elle détient un baccalauréat en arts visuels spécialisé en photographie de l’Université Concordia (2012) et une maîtrise en sciences de l’information de l’Université McGill (2014). Depuis 2013, elle est membre active de l’Association des bibliothèques d’art (ARLIS) et elle était la présidente de la section Montréal-Ottawa-Québec en 2017. Actuellement candidate à la maîtrise en histoire de l’art à l’UQAM, ses recherches portent sur les enjeux d’archivage et la réactivation de traces imprimées de pratiques artistiques contemporaines. Elle publie des fanzines à travers la micro-édition Stellar Zinery depuis 2017.