Photo: avec l’aimable permission de Caroline Blais, 2019.

Caroline Blais en résidence de recherche

Été 2019

J’arpente les archives visuelles pour les faire basculer dans l’imaginaire et dans le ressenti. En collectionnant et en échantillonnant des artefacts et des textures visuelles, je transforme à la main ces sources concrètes sur une plateforme digitale afin de leur donner une nouvelle valeur poétique et ludique. Par mon regard curieux et contemplatif, je crée des récits visuels épurés qui tissent des histoires introspectives sur la vie.

Je m’intéresse aussi beaucoup à la communauté, notamment la communauté artistique. J’aime en connaître les acteurs et y participer soit en tant qu’artiste grâce à mes œuvres ou bien en tant que citoyenne et contributrice dans le cadre de projets engagés.

Une résidence à Artexte me semble un moment privilégié pour fouiller à travers les archives de ma communauté et, grâce à leurs traces papier, de faire des liens avec des gens et lieux que je n’ai pas eu la chance de rencontrer en personne. Ce sera aussi une occasion pour continuer d’examiner des thèmes qui me sont chers comme les conditions de l’artiste, l’art public, l’art populaire, les femmes dans les arts et le collage.

M’inspirant à la fois des documents physiques et de leurs informations, je veux échantillonner la collection d’Artexte et réorganiser les données récoltées de manière narrative. Pour extraire ces échantillons, je prendrai une empreinte numérique des documents soit en les photographiant ou en les numérisant. À partir de ces images récoltées, je veux créer un diaporama numérique où j’insérerai une narration personnelle qui pourra être écrite au sein du document et performée comme conférence d’artiste.

 

Caroline Blais est une cinéaste d’animation et artiste multidisciplinaire canadienne. Depuis 2013, ses cinq courts métrages ont été présentés dans plus d’une quarantaine de festivals internationaux et de centre d’arts notamment en France, en Suède, en Australie, en Allemagne et aux États-Unis. Suite à des études en cinéma et en design graphique, elle continue de développer son langage singulier à travers des expérimentations pluridisciplinaires. Depuis dix ans, elle prend part à de nombreuses résidences artistiques, à des conférences engagées et à des performances vidéo. Son travail exploratoire possède un sens inné pour dévoiler des facettes inusitées d’objets familiers et revêtir d’une candeur bienveillante des phénomènes quotidiens. Son regard ludique et intimiste s’attarde sur notre rapport à la culture matérielle et à la société.