Mémoire, conscience, imagination : l’art et le politique

Artexte au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul

Du 27 juillet au 26 août 2018

« Tout ce à quoi chacun.e doit aspirer politiquement est de faire son possible et de faire de son mieux. Changer une opinion, ou une attitude, ou modifier une réaction impulsive, ou entamer un processus continu de transformation personnelle serait déjà beaucoup. Entrepris de façon collective, ce serait tout ce qu’il nous faudrait. »*

 

En lien avec le thème de L’art et le politique de la 36e édition du Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, nous avons monté une exposition qui sera présentée sur le site du Symposium, du 27 juillet au 26 août 2018.

L’exposition présente des documents de la collection d’Artexte qui explorent la pratique d’artistes qui abordent la question de l’engagement citoyen en relation à l’art visuel. À travers leurs pratiques artistiques, ces artistes dénoncent les injustices sociales et politiques de notre époque. Des affiches, des documents éphémères, des livres d’artistes, des catalogues et des monographies présenteront des projets de plusieurs artistes, tels que Kim Waldron, Chris Lloyd, Clément de Gaulejac, Vincent Trasov (Mr. Peanut), Adrian Stimpson, Michael Blum, Just Seeds (collectif), The Hummer Sisters, Jeff Thomas, entre autres.

 

 

*Adrian Piper. 1990. “Goodbye to Easy Listening” in Adrian Piper: Pretend. [New York], NY: Adrian Piper; s.l.: John Weber Gallery. 1990. n.p. Traduction par Artexte.