Détail de « SAFE » (Panel #4 of 4), 1990 Mixed media installation : four enlarged magazine photos with silkscreened text, audiotrack. Relevé du document Adrian Piper : Pretend. [New York], NY: Adrian Piper; s.l. : John Weber Gallery, 1990. [catalogue d’exposition] Dossier 420 – PIPER, ADRIAN.

Michèle Champagne @ Artexte

printemps-été 2018

La résidence de Michèle Champagne méandre la silhouette du bonheur, son industrie, son vocabulaire et sa lisibilité. Le bonheur. Une émotion ? Un sentiment ? Ou un objet de mesure ? La reconnaissance faciale. Critiquons ? Sourions ! « N’ayons pas peur des mots ». Les psychologues, les gestionnaires et les scientifiques des données dominent la nomenclature du bonheur. Même les économistes aux Nations Unies. Pourquoi ?

Cette résidence émerge d’un projet de recherche plus vaste et mené en tango entre A-B-Z et Department of Unusual Certainties. Ce projet favorise l’étude et le dialogue sur la question, Qu’en est-il lorsque le bonheur et le bien-être se font prendre par les infrastructures de gestion et de surveillance numérique ?

 

Michèle Champagne est une graphiste qui circule entre la recherche visuelle, la direction artistique et le design d’édition. Elle travaille la publication comme une conversation publique, et elle dérive les arcanes de la création open source, la rédaction collaborative et la participation des lecteurs.

Après une maîtrise au Sandberg Institute Amsterdam, elle est reconnue pour ses collaborations avec Droog, Mediamatic, Metahaven, Penguin Random House, Strelka Institute et VPRO. En 2016 elle co-fonde A-B-Z.co, une école internationale consacrée au design, à l’art et à la computation. Elle vit à Montréal.