Fonds Normand Thériault

DESCRIPTION DU FONDS

Titre : Fonds Normand Thériault

Dates : 1956 – 1989

Quantité : 1,96 m de documents textuels et autres documents

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Né à Montréal le 12 août 1944, Joseph Normand Edgar Thériault est le fils d’Edgar Thériault et d’Alice Bergeron. Il fait ses études classiques au Collège des Franciscains, Externat classique de Longueuil, entre 1957 et 1963 et entre 1964 et 1965. Entre 1963 et 1964, il étudie au Séminaire de Valleyfield. Il fait ses études supérieures à l’Université de Montréal, où il obtient un baccalauréat ès arts en 1965 et une licence ès lettres (histoire de l’art) en 1968.

Normand Thériault est une figure importante de la scène culturelle québécoise. Son parcours nous permet de suivre les grandes mutations de la contemporanéité artistique au Québec. Parmi les activités qui en témoignent, mentionnons qu’il est à l’origine d’importantes expositions, dont certaines sont connues comme des incontournables de l’histoire des expositions au Québec. Mentionnons, entre autres, Les moins de 35 en 1973, The Artists’ Jazz Band à Montréal et Québec 75 en 1975, 03 23 03 et Tendances actuelles en 1977, 6 Propositions et Dix mètres cube en 1979, Hier et après en 1980, Claude Tousignant : Sculptures en 1982, Aurora Borealis en 1985 et Serge Lemoyne en 1988.

Entre 1968 et 1971, Normand Thériault est critique d’art au journal La Presse. À l’été 1971, il collabore avec Rose-Marie Arbour à la création du Groupe de recherche en administration de l’art (GRAA), un groupe attaché au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal. Il coordonne le groupe qui a pour objectif d’aider les étudiants à s’orienter dans le domaine de l’art, de son histoire, de sa politique et de ses structures sociales afin qu’ils puissent y jouer un rôle de spécialiste polyvalent. Parmi les activités du GRAA, celles des publications Médiart occupent une place centrale. Mentionnons la publication de livres et de revues (Médiart et Tilt) touchant les différents médias de création au Québec. Médiart est également à l’origine de plusieurs expositions, dont Québec Underground et Canada Trajectoires 73 en 1973. En 1972, Médiart obtient ses lettres patentes, et lorsque les activités du GRAA prennent fin en 1973, Normand Thériault fonde l’Institut d’art contemporain de Montréal, une filiale de Médiart. Entre 1972 et 1984, il est président et directeur général de Médiart.

À partir de 1972 et jusqu’à 1988, Normand Thériault est commissaire indépendant. Il est également conservateur de l’art canadien contemporain et de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal, entre 1978 et 1981. Entre 1984 et 1985, il est codirecteur et responsable de l’animation à la Galerie Aubes 3935.

Normand Thériault siège sur plusieurs comités et jurys. Au Conseil des arts du Canada, il est membre permanent du jury des bourses de courte durée (1969-1970), membre du jury des bourses de niveau B (1973-1975), membre de la commission consultative (1975-1978), membre du jury de la Banque d’œuvres d’art (1980) et membre du jury de l’aide à la vidéographie et au cinéma des centres de production (1985). Il est membre du groupe de travail sur le programme de formation en muséologie de l’Association des musées canadiens (1972-1973). De 1974 à 1977, il siège à la commission permanente pour l’achat des œuvres d’art dans les édifices gouvernementaux, mise sur pied par le ministère canadien des Travaux publics. Il est également membre du jury des bourses de travail libre au ministère des Affaires culturelles du Québec (1972). Il est membre actif de l’Association internationale des critiques d’art (1969-1972) et membre du comité organisateur du congrès international de l’Association en 1969-1970. Entre 1978 et 1980, il est membre du conseil d’administration de la Cinémathèque québécoise.

En plus de son implication dans divers organismes, Normand Thériault participe à plusieurs projets en tant que spécialiste du domaine des arts, dont les documentaires Bobo-Z-Arts, réalisé par Charles Binamé en 1971, ainsi que La fougère et la rouille ou Collage 2 et Blanc de mémoire réalisés par Jacques Giraldeau en 1974 et 1995.

Normand Thériault prend également part à la rédaction de plusieurs documents gouvernementaux, notamment sur l’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement, pour le Ministère des Affaires culturelles (1992) et le Ministère de la Culture et des Communications du Québec (1993). Il collabore à l’Étude sur les arts visuels menée par le Groupe-conseil en arts visuels (1995). Depuis 1996, Normand Thériault est successivement responsable de l’information culturelle et des cahiers spéciaux du quotidien Le Devoir.

PORTÉE ET CONTENU

Le fonds témoigne des activités de Normand Thériault, critique d’art, commissaire d’expositions et conservateur en art contemporain.

Le fonds contient des documents personnels, dont des chartes de numérologie et de la correspondance reçue; des notes de cours et des travaux universitaires, des curriculum vitae, des textes et des coupures de presse, des transcriptions d’entrevues, des documents relatifs à l’exposition Québec 75; des documents relatifs notamment au GRAA, à Médiart et à l’Institut d’art contemporain de Montréal, dont des lettres patentes, des procès-verbaux, des demandes de subventions, des états financiers, des registres comptables, des questionnaires et des rapports de recherche. Le fonds comprend également des contrats, de la correspondance professionnelle, des documents photographiques, des dessins et des collages, des plans, des images en mouvement, des documents sonores et des objets.

NOTES

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Collation : Le fonds contient aussi 598 diapositives, 25 photographies, 21 affiches, 2 dessins, 2 collages, 11 plans, 2 vidéos, 65 documents sonores et 3 objets.

Source immédiate d’acquisition : Normand Thériault a offert les documents du fonds à Artexte à la fin des années 1980.

Classement : Le fonds ne présentait pas de classement lors de son acquisition. La classification a été créée à partir des activités du créateur du fonds.

Langue des documents : Les documents sont surtout en français et en anglais, mais aussi en italien et en allemand.

Restrictions : Certains dossiers contiennent des renseignements nominatifs (adresses, numéros de téléphone, etc.) et financiers. Ces documents ne seront pas accessibles aux chercheurs avant l’année 2030. Certains documents audio ou audiovisuels demeurent inaccessible aux chercheurs jusqu’à ce qu’ils soient transférés à des formats plus stables.

Instruments de recherche : Le dossier du fonds Normand Thériault contient un entretien (en français) avec Rose-Marie Arbour réalisé par les archivistes Denis Lessard et Catherine Fournier le 17 novembre 2011, dans le cadre du traitement du fonds, notamment sur le contexte de la création du Groupe de recherche en administration de l’art, le GRAA (1971-1973), et sur le formation de Médiart. Le dossier comprend également une bibliographie sélective des publications de Normand Thériault, une bibliographie des coupures de presse conservées dans le fonds, la liste des expositions réalisées par Normand Thériault et la liste des publications de Médiart.

Groupe de documents reliés : La Bibliothèque et centre de documentation du Musée national des beaux-arts du Québec, à Québec, possède un dossier de presse sur Normand Thériault.

Note générale : Les publications contenues dans le fonds Normand Thériault ont été intégrées à la collection du centre de documentation Artexte. Elles sont identifiées par un tampon à l’encre portant l’inscription « Don Normand Thériault ».

Traitement : Le fonds Normand Thériault a été traité en 2011 par l’archiviste Denis Lessard et Catherine Fournier, stagiaire en muséologie (UQÀM) avec Artexte et grâce à l’aide financier de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

ACCÈS

Le fonds Normand Thériault est accessible au public sur rendez-vous, pendant les heures d’ouverture régulières. Veuillez consulter la Politique d’accès aux archives pour plus de détails concernant l’accès.

CONDITIONS RÉGISSANT L’UTILISATION ET LA REPRODUCTION

Format de citation préféré : Fonds Normand Thériault. Collection Artexte © Normand Thériault

CONTACT

Bibliothécaire
Artexte
2, rue Ste-Catherine Est, salle 301
Montréal (Québec) Canada
H2X 1K4

T : 514.874.0049
CE : ac.et1490646897xetra1490646897@noit1490646897cello1490646897c.ofn1490646897i1490646897


Ouvert au public

mercredi au vendredi :
de midi à 19 h
samedi : de midi à 17 h


Coordonnées

2 rue Sainte-Catherine Est
salle 301
514-874-0049
info @ artexte.ca